Pathologies

L’orthophoniste est un professionnel de santé qui intervient dans toutes les pathologies de la parole, de la voix et du langage écrit et oral, quelle que soit leur origine (organique, psychologique,…). Le champ de compétences de l’orthophoniste est donc très large ! Il peut être amené à accomplir les actes suivants :

Dans le domaine des anomalies de l’expression orale ou écrite : 

  • Rééducation des fonctions du langage chez le jeune enfant présentant un handicap sensoriel, moteur ou mental.
  • Rééducation des troubles de l’articulation, de la parole ou du langage oral (dysphasie, bégaiement).
  • Rééducation des troubles de la phonation liés à une division palatine ou à une incompétence vélo-pharyngée.
  • Rééducation des troubles du langage écrit (dyslexie, dysorthographie, dysgraphie).
  • Rééducation des troubles du raisonnement logique et mathématique (dyscalculie).
  • Apprentissage des systèmes alternatifs ou augmentatifs de la communication.

Dans le domaine des pathologies oto-rhino-laryngologiques : 

  • Rééducation des troubles vélo-tubo-tympaniques.
  • Rééducation des fonctions oro-faciales entraînant des troubles de l’articulation et de la parole.
  • Rééducation et conservation de la voix, de la parole et du langage, démutisation et apprentissage de la lecture labiale y compris dans le cas d’implants cochléaires ou d’autres dispositifs de réhabilitation ou de suppléance de la surdité.
  • Rééducation des troubles de la déglutition (dysphagie, apraxie, dyspraxie bucco-linguo-faciale).
  • Rééducation des troubles de la voix d’origine organique ou fonctionnelle pouvant justifier l’apprentissage des voix oro-oesophagienne ou trachéo-pharyngenne et de l’utilisation de toute prothèse phonatoire.

Dans le domaine des pathologies neurologiques : 

  • Rééducation des dysarthries et des dysphagies.
  • Rééducation des fonctions du langage oral ou du langage écrit liées à des lésions cérébrales localisées (aphasie, alexie, agnosie, agraphie, acalculie).
  • Maintien et adaptation des fonctions de communication dans les lésions dégénératives du vieillissement cérébral.